Opération de l’entropion / ectropion

Entropion et ectropion sont des défauts de positionnement de la paupière, anormalement courbée vers l’intérieur ou l’extérieur de l’œil. Inesthétiques, ils peuvent par ailleurs induire une véritable gêne fonctionnelle, voire des pathologies cornéennes graves. Si certaines mesures purement médicales constituent des solutions palliatives, la chirurgie reste la seule voie de traitement pour un résultat définitif.

Qu’est-ce qu’un entropion ou un ectropion ?

Entropion et ectropion sont des défauts localisés au niveau des paupières. Le premier, plus fréquent au niveau de la paupière inférieure, correspond à un retournement du bord libre vers l’intérieur de l’œil. Il est le plus souvent lié au vieillissement et à la diminution de tension d’un tendon, normalement chargé de maintenir la paupière. 

Pour sa part, l’ectropion se caractérise par une éversion du bord libre vers l’extérieur. Là encore, c’est l’âge qui en est le plus souvent la cause, mais il peut aussi être d’origine traumatique, cicatricielle, congénitale ou paralytique. Ces deux défauts peuvent créer des gênes fonctionnelles importantes.

Dans le cas de l’entropion, les cils viennent en effet frotter sur la cornée ce qui peut potentiellement entraîner des pathologies graves. Quand il s’agit d’un ectropion, l’exposition accrue de l’œil au milieu extérieur entraîne chez certains patients des rougeurs, des irritations et un larmoiement. L’utilisation de collyres, l’application de pommades et le port de lentilles thérapeutiques constituent des solutions médicales temporaires qui permettent de soulager le patient. Cependant, à termes, la chirurgie est le seul traitement à même de résoudre ce type de problèmes de manière définitive.

Dans quels cas avoir recours à la chirurgie pour traiter un entropion ou un ectropion ?

Outre dans un but purement esthétique, la chirurgie de l’entropion doit être envisagée dès que celui-ci provoque des atteintes cornéennes importantes : irritation, inflammation, ulcère ou infection. Dans le cas de l’ectropion, l’amélioration esthétique peut aussi motiver l’intervention, de même que la gêne liée au larmoiement et à l’irritation oculaire.

Chirurgie de l’entropion ou de l’ectropion : définition

Objectifs

Les paupières ont des rôles multiples et essentiels. En premier lieu, en coïncidant parfaitement, elles assurent la protection de l’œil en position fermée. Elles permettent par ailleurs de limiter l’évaporation du film lacrymal, au rôle protecteur et lubrifiant. Qu’il s’agisse de traiter un entropion ou un ectropion, le but de l’intervention chirurgicale est de redonner à la paupière une position normale pour retrouver un état fonctionnel satisfaisant, mettre un terme à la gêne fonctionnelle et éviter le développement de pathologies graves voire irréversibles.

La chirurgie de l’entropion ou de l’ectropion en pratique

Le traitement chirurgical est toujours précédé d’un bilan clinique ophtalmologique approfondi, qui permet de caractériser le défaut rencontré et d’adapter la stratégie opératoire. Les interventions se déroulent sous anesthésie locale complétée par une sédation du patient. Il s’agit de chirurgie ambulatoire et ce dernier peut regagner son domicile dans la journée après l’opération. Celle-ci ne concerne toujours qu’une seule paupière et dans le cas d’un défaut bilatéral une autre intervention doit être programmée. 

Déroulement de la chirurgie de l’entropion ou de l’ectropion

Les gestes opératoires à réaliser sont variables. Ils dépendent en premier lieu du défaut à traiter (entropion ou ectropion), mais aussi des conclusions du bilan préopératoire. Il peut notamment s’agir de remettre en tension certains tendons de la paupière ou de traiter son

hyperlaxité par résection de la partie conjonctivale. Des actes complémentaires peuvent aussi parfois s’avérer nécessaires : greffe de peau, intervention sur le point lacrymal, les cils ou encore les tissus graisseux.

examen oct operation membrane epiretinienne centre ophtalmologie popp15 centre ophtalmologique pathologies oeil et paupieres paris 15

Suites post-opératoires de la chirurgie de l’entropion ou de l’ectropion

Consignes post-opératoires

Les douleurs post-opératoires sont très limitées et, si nécessaire, un traitement à base d’antalgiques classiques suffit à les calmer. Les sutures mises en place en fin d’intervention sont classiquement retirées 5 à 7 jours plus tard. Le traitement médicamenteux prescrit consiste principalement en l’utilisation de collyres et de pommades ophtalmiques pour une durée de 1 mois.

Convalescence

Il est normal qu’un œdème et un hématome palpébraux se forment après l’intervention. Le patient peut alors éprouver des difficultés à ouvrir l’œil opéré. Ces désagréments ne sont que temporaires et disparaissent en 10 jours environ.

La période de cicatrisation dure environ 1 mois, au cours duquel la consommation de tabac doit être évitée. L’exposition des cicatrices au soleil est par ailleurs à proscrire et il est conseillé au patient de porter des verres teintés pour les protéger. Enfin, au moins 2 visites de contrôle avec le praticien sont en général nécessaires, après 5 à 10 jours puis 2 ou 3 mois.

Risques et complications de la chirurgie de l’entropion ou de l’ectropion

Les complications de la chirurgie de l’entropion ou de l’ectropion sont rarissimes. Il existe cependant des risques théoriques, comme pour tout acte chirurgical. L’hématome et l’œdème formés disparaissent spontanément dans l’immense majorité des cas et il est extrêmement rare qu’ils nécessitent une reprise pour évacuation.

Dans certains cas peut être observée une lagophtalmie (anomalie d’ouverture de la fente palpébrale), transitoire la plupart du temps. Des infections des paupières sont parfois rapportées et un traitement antibiotique suffit à les prendre en charge. Le patient doit toutefois surveiller tout symptôme anormal : baisse de la vision, écoulements ou douleurs excessives doivent entraîner une prise de contact immédiate avec le praticien.

Chirurgie de l’entropion ou de l’ectropion : résultats

Le résultat définitif est obtenu après un mois. Le traitement chirurgical de l’entropion ou de l’ectropion produit des améliorations significatives dans l’immense majorité des cas. Les paupières retrouvent une position et une fonctionnalité normale. Leur aspect esthétique est de plus nettement amélioré par l’intervention réalisée.

Laisser un commentaire public ici

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.7 / 5. Nombre de votes : 3

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?